Avant de répondre à cette question, voyons tout d’abord ce que l’on appelle megapixels.

C’est en fait une valeur que l’on retrouve pour définir la capacité des capteurs photos numériques.

Sponsorisé

Il s’agit simplement de compter le nombre total de points que contiendra la photo.
Pour cela, on multiplie la largeur par la hauteur (et on divise ensuite par 1 000 000 pour avoir le préfixe « Mega », qui veut dire un million).

Photo numérique et capteurs photo…

Avant de rentrer plus en détail dans le sujet, voici un bref historique de la photo numérique (et surtout, de l’évolution de la résolution des capteurs, sur des compacts grand public).

  • Début des années 1990 : moins d’1 megapixels (640×480, soit 0,3 MP pour le QuickTake d’Apple, historiquement l’un des premiers appareils photo numériques grand public, lancé en 1994)
  • Début des années 2000 : entre 2 et 3 megapixels (Canon PowerShot G1)
  • A partir de 2010, on est déjà autour de 10 megapixels
  • En 2020, on atteint 20 megapixels (Canon PowerShot G7 Mark III)

Si on prend l’exemple de l’iPhone, on est passé de 2 MP en 2007 sur l’iPhone d’origine, à 12 MP sur l’iPhone 6s en 2015.

Liens entre megapixels et résolution d’impression

En clair, est-ce que ma photo pourra être imprimée avec une bonne qualité ?

Une bonne qualité signifie que l’on ne verra pas ces fameux pixels sur le papier imprimé, et que notre photo sera d’une taille suffisante pour être regardée confortablement.

Pour cela, il faut que les points de la photo soient imprimés suffisamment serrés. Généralement, il faut compter au moins 150 points par pouce pour avoir déjà quelque chose de correct. En imprimerie, on est généralement à 300 ppp (ou dpi pour dot per inch en anglais).

Voici 2 tableaux pour évaluer le nombre de megapixels dont vous aurez besoin pour obtenir une impression photo de qualité.

Impression à 150 points par pouce (150 ppp)

Tableau montrant la quantité de pixels optimale pour imprimer à la taille souhaitée en 150dpi
Quantité de pixels optimale pour imprimer à la taille souhaitée en qualité moyenne

On voit donc que pour une photo classique au format carte postale, une résolution de 886×591 pixels est suffisante (soit 0,5 MP).

Impression à 300 ppp

Tableau montrant la quantité de pixels optimale pour imprimer à la taille souhaitée à 300ppp
Quantité de pixels optimale pour imprimer à la taille souhaitée en haute qualité

On voit donc que pour une photo classique au format carte postale en 300 ppp ce coup-ci, on a cette fois besoin de 1772×1181 pixels (soit 2,1 MP).

Et que avec un cliché en 24 MP, on peut imprimer en très bonne qualité jusqu’à 50×34 cm !

A noter également que vos photos peuvent aussi n’être vues que sur un écran de smartphone ou un écran d’ordinateur. Mais comme de nos jours, la résolution des écrans à fortement augmenté (« Retina » chez Apple), on est finalement assez proche de la définition de 300 ppp pour l’impression.

Liens entre megapixels et espace disque

Maintenant, intéressons nous à l’occupation en espace disque de nos clichés.

La taille du fichier va dépendre de 2 facteurs principaux :

  • Le nombre de points de la photos (les megapixels)
  • Le taux de compression de l’image (généralement en JPEG)
Une même image prise a différentes résolutions (megapixels)
Quelques exemples d’une même photo prise avec différents appareils et différentes résolutions

Conclusion

On peut donc considérer que pour un usage classique d’impression de photos au format carte postale, une résolution de 2 megapixels est largement suffisante.

On peut bien sûr partir sur un peu plus (disons 4 à 6 MP) si on a l’habitude de recadrer un mimimim ses photos, mais au delà, on tombe soit dans l’inutile, soit dans des usages particuliers (ou du moins, professionnels).

Pour aller plus loin….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Balises HTML et Attributs utilisables :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.